1/7

TRM 01  |  EXTENSION D'UNE MAISON DE VILLAGE  |  TOURMIGNIES

Situé à Tourmignies, village du Sud-Est de la Pévèle, le projet à pour objet la restructuration et l’extension d’une maison implantée en bord de marque, petite rivière traversant le village.

Édifiée à la fin du XIXème siècle, le petit édifice n’a jamais été rénové et présente un état général vétuste. Il s’organise sur deux niveaux habitables sur un plan à base rectangulaire, on distingue une volumétrie simple composée d’une maison principale et d’un appentis. L’ensemble est bâti sur une cave hors sol, offrant aux espaces de vie une mise à distance de 1.70m au dessus du fil d’eau de la Marque. L’ensemble est agrémenté d’une écriture architecturale riche présentant des décors et des modénatures remarquables typiques de la période de construction. Ces particularités nous semblent assimilables au style architectural apparu au milieu du XIXème :

«L’éclectisme architectural» 

Cette richesse architecturale et la proximité du projet avec l’église Saint-Pierre-à-Antioche, classée monument historique depuis 1920, impose au projet une attention particulière vis-à-vis du contexte et des existants.
Le projet a pour ambition de s’inscrire dans l’éclectisme original de l’édifice en proposant une volumétrie simple soulignée par un seul est unique matériau, le bois. Il s’agit ici d’écrire un nouvelle page de l’histoire de l’édifice sans prendre le dessus sur le récit architectural original.

Une surélévation & un Bow-window :

Pour répondre au programme notre solution propose deux interventions, une surélévation qui accueillera un espace polyvalent (chambre, atelier, bureau, etc...) et un bow-windows en extension des espaces de vie qui facilitera le rapport à l’extérieur en contre bas.

La surélévation entièrement en bois est délicatement «posée» sur l’appentis existant côté rue et sa volumétrie se glisse subtilement sous la toiture de la «maison mère». Une grande verrière tournée vers l’église et le paysage lointain offre un magnifique tableau.

Le Bow-window est quand à lui ancré au sol par un système de pilotis en béton dont la surface est marquée du veinage des planches de bois utilisées pour le coffrage. Un clin d’œil à la matérialité de la surélévation :

une forme de sobriété au service de l’éclectisme de la maison.

L’espace du bow-window accueille une grande «cuisine à manger». Sa hauteur généreuse accueille l’escalier et garanti un ensoleillement optimal en toute saison.
De la même manière que celle de la surélévation, la grande verrière du bow-window offre un lien fort avec le jardin au Sud-Ouest.

Programme : Restructuration et extension d'une maison de village

État du projet : APD en cours

Maître d'ouvrage : privé

Architecte(s) : Antoine Landré Architecte